La notion de vie équilibrée: 20 ans vs. 30 ans  1


 

Que ce soit pour la cuisine, pour le sport, pour le sommeil, ou pour la vie de manière générale, j’attache beaucoup d’importance à avoir la vie la plus équilibrée possible. 

J’ai toujours , plus ou moins, recherché cet équilibre.  

Toutefois, en y réfléchissant bien, je me rends compte qu’il y a quelques différences entre la vie « équilibrée » à 20 ans et à 30 ans… 

 

A 20 ans, tu vas travailler le vendredi après la soirée de jeudi soir enchaînée d’une nuit blanche, et tu repars en soirée le vendredi et le
samedi comme tous les week-ends. 

A 30 ans, tu attends ta soirée de vendredi pour « fêter » la fin de semaine sur le canapé, emmitouflé dans un gros plaid douillet jusqu’à 23h maxi…après tu files au lit! 

A 20 ans, tu es toujours frais dans n’importe situation: une douche, un brossage de dent et ça repart!

A 30 ans, tu passes un budget considérable en crème de jour, crème de nuit et crème pour le corps en tout genre pour lutter contre les cernes et la peau de crocodile…

A 20 ans, tu fais la grasse matinée le dimanche matin, de toute façon tu n’as rien à faire d’autre à faire pendant ce créneau… 

A 30 ans, tu te lèves le dimanche pour aller faire un jogging, passer chercher tes fruits au magasin bio, et aller bruncher.

A 20 ans, tu n’as pas de temps à consacrer pour aller à la salle de sport. Et de toute façon, se déhancher sur la piste de danse tous les week-ends est un sport à part entière. 

A 30 ans, tu ne loupes jamais une séance à la salle de sport car tes entraînements sont tous bien planifiés et organisés. 

A 20 ans, tu considères que la tranche de tomate, la salade, le cornichon et l’oignon de ton hamburger représente la part de légumes nécessaire par jour. Et si, en plus, tu comptes la tomate des spaghettis à la bolognaise de midi… tu as mangé la ration de légumes pour 2 jours! A 30 ans, tu manges des fruits et des légumes à tous les repas et tu sais ce que ça veut dire une « légumineuse »…

A 20 ans, tu manges Macdo, puis pizza, puis à nouveau burger sans complexe et sans te soucier de ton cholestérol.

A 30 ans, tu dois faire des choix entre le pain au chocolat du collègue de bureau qui fête gentiment son anniversaire, ou les tranches de saucisson de l’apéro du soir! Et pour le fast-food, c’est quand tu n’as pas d’autres alternatives à l’aéroport entre 2 avions.

A 20 ans, 80% de tes achats alimentaires sont regroupés dans les pâtes, les steaks hachés et le fromage râpé qui les accompagne… A 30 ans, tu fais des pâtes (complètes 🙂 ) quand tu n’as vraiment plus rien à manger et que l’épicerie de quartier est déjà fermée!

A 20 ans, tu recherches un lieu de vacances ou la bière et les repas ne sont pas trop cher. 

A 30 ans, tu compares pendant des semaines les hôtels sur Trip Advisor afin de trouver quel hôtel propose le meilleur spa… 

 

A 20 ans, tu perds tes 2 kilos en trop pour être au top sur la plage en éliminant 1 apéro par semaine, 3 semaines avant ta date de vacances.

A 30 ans, tu passes en mode entraînement intensif forcé juste après les fêtes de Noël pour rentrer dans ton maillot de bain de l’été dernier.   


A 20 ans, tu as une petite cuisine pour mettre ton micro ondes sur le plan de travail, et ton bac à légumes est rempli de bières. 

A 30 ans, on retrouve, dans ta cuisine, un ou plusieurs robot Kitchenaid et une cave à vin. 

 

 

A méditer…Mais l’important c’est d’être bien dans ses baskets (ou dans ses escarpins) à l’âge que l’on a !!!! 

🙂

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “La notion de vie équilibrée: 20 ans vs. 30 ans