Enfant

Les enfants et l’anglais

Parler anglais est devenu de nos jours un impératif, particulièrement dans le domaine de l’emploi. De plus en plus de parents s’interrogent alors sur la nécessité ou non d’initier leur enfant à l’anglais dès leur plus jeune âge. Quelques éléments de réponses vous sont apportés pour que vous puissiez vous faire une idée des avantages que cela apportera à vos enfants.

Les enfants sont réceptifs à l’anglais

Chez les plus jeunes enfants, le cerveau est encore en phase de développement. Cette période d’apprentissage doit être exploitée, car l’enfant est encore très réceptif. Pour lui, apprendre est inné et suscite chez lui beaucoup de curiosité. Ainsi, quand il entend une langue étrangère, sans difficulté majeure, son oreille enregistre et tout naturellement il le reproduit à travers des chansonnettes qu’il invente ou des petits jeux avec ses doudous par exemple. Il est à noter qu’en grandissant, l’enfant perd progressivement cette capacité et dès l’instant où l’apprentissage s’arrête, il peut oublier ce qu’il a acquis.

Avez-vous vu cela : Montessori à la maison : c'est possible !

Un apprentissage des langues étrangères sans difficulté

Plus l’enfant est jeune, plus apprendre une langue étrangère est aisé. En effet, l’appropriation de la langue telle que l’anglais se fait sans les problèmes liés à la peur de commettre des erreurs, un paramètre de blocage pour les plus grands et les adultes. L’enfant ne fait pas une fixation sur ses erreurs. Il enrichit son vocabulaire au fil des discussions et de ses découvertes dans la vie quotidienne. Les jeux tels que les mots mêlés ou les Boom Cards proposés ici apportent une aide non négligeable dans l’apprentissage de l’anglais chez les jeunes enfants.

Lorsque l’enfant côtoie très tôt la langue de Shakespeare, il se familiarise plus facilement avec les structures grammaticales, et l’orthographe des mots toujours grâce à la grande plasticité de leur cerveau. Les enfants qui arrivent dans un pays anglophone pour la première fois s’imprègnent de la langue dans un délai très court. En outre, ils adoptent sans complication l’accent des natifs.

A lire aussi : Montessori à la maison : c'est possible !

Apprendre l’anglais pour plus grande ouverture d’esprit

De nombreuses études ont démontré que les enfants qui parlent plusieurs langues étrangères sont plus ouverts d’esprit. Ils sont plus sensibles et n’ont pas de difficulté pour la sociabilisation. Ils élargissent leur vision du monde en ne se limitant pas à leur seule culture. Cette immersion peut se faire dans un nouveau pays, ou auprès d’une nounou dont la langue maternelle est l’anglais. Celle-ci offre une alternative agréable aux cours d’anglais contraignants qui peuvent mettre la concentration des enfants à l’épreuve.

L’initiation à l’anglais pour les enfants de moins de trois ans contribue fortement à optimiser leurs aptitudes cognitives qui développeront non seulement leur imagination, mais aussi leur mémoire. Par ailleurs, apprendre en s’amusant est le meilleur moyen pour les petits d’enrichir leur vocabulaire. Souvent, les enfants ayant appris l’anglais plus jeunes n’ont pas d’appréhension à prendre la parole en public grâce à l’assurance conférée durant leur apprentissage.